J’avance sans toi
Mais on se retrouvera
Nos âmes se reconnaîtront
Si elles chantent la même chanson

En attendant, j’ai besoin
De sauter à pieds joints
Dans les flaques à l’envie,
Dans les larmes, dans la Vie.
Me laisser m’envoler,
Plus rien ne pourra m’arrêter.
Ne plus jamais remettre à demain
Ni le bonheur, ni le chagrin
Je veux m’émerveiller chaque jour
Crier à la Vie mon Amour.

J’avance sans toi
Mais on se retrouvera
Nos âmes se reconnaîtront
Si elles chantent la même chanson

Mais ma vie est maintenant
Alors je savoure le présent,
Me délecte des gouttes de pluie,
Des arbres, des feuilles, des fruits
M’enivre de la folie des fleurs
Et de la joie des saules pleureurs,
M’émerveille des lumières
M’envole sur une poussière
M’assoie sur les nuages
Et parcours les pas sages.

J’avance sans toi
Mais on se retrouvera
Nos âmes se reconnaîtront
Si elles chantent la même chanson

Mais je veux vivre sans attendre
Et jouir de ce qu’il y a à prendre
M’agripper au corps d’un homme
Et rugir comme une lionne
Me blottir dans ses bras
Et murmurer tout bas
L’Amour que j’ai pour lui
Et comme elle est belle la Vie
Je veux être une femme ancrée
Et faire briller mon âme sacrée.

J’avance sans toi
Mais on se retrouvera
Nos âmes se reconnaîtront
Si elles chantent la même chanson

Je vais m’asseoir dans l’herbe tendre
Accueillir ce que j’ai à apprendre
Me fondre dans le paysage
Redevenir sauvage
Être ce souffle de vent
Cette phacélie bourdonnant
La poésie des couleurs
Et la mère en douceur
La liberté est ici,
Dans cet être infini.

J’avance sans toi
Mais on se retrouvera
Nos âmes se reconnaîtront
Si elles chantent la même chanson

Je vais suivre mon chemin
Et plonger dans demain
Me défaire peu à peu de mes peurs
Et ouvrir plus grand mon cœur
Il saura guider mes pas
Plus sûrement que leurs lois
Sortir de ma zone de confort
Oser, vivre plus fort.
Et même s’il me manque toi,
La Vie me prendra dans ses bras.

J’avance sans toi
Mais on se retrouvera
Nos âmes se reconnaîtront
Si elles chantent la même chanson

Nous avons besoin de temps
Pour redevenir enfants.
J’ai confiance en toi :
Grandis, vis et sois
Empiffre-toi d’aventures
Si elles soignent tes blessures,
Nous avons besoin de guérir
Ces douleurs qui nous font souffrir.
C’est sûr nous nous retrouverons
Un jour, sur une chanson

AdeLune

Illustration : silviarita from Pixabay