silence accordé

Des silences à tuer
Dans nos vies étouffées
Dans l’angoisse aliénée
Des poids niés  

Des silences à jouer
Dans le concert de vies paumées
Pour sublimer
Ce qu’il reste d’idées  

Des silences à créer
Dans l’espace médiatique
Libérer ta pensée
Et te faire vibrer  

Des bruits à taire 
Débris dans l’air 
Et moi par terre 
J’ai les nerfs   

Aux accords personnels
Aidés par le pluriel
Des accords potentiels
De ce nouveau ciel  

Des accords adoucis
Et le cri des soucis
Pour libérer des « eh moi aussi »
Allez chante-le l’ami  

Des accords enragés
Pour libérer ta pensée
Et te livrer dans la complexité
La balance de nos idées  

Des bruits à taire
Débris dans l’air
Et moi par terre …
J’ai les nerfs

Des rythmes endiablés
Qui annihilent ta pensée
Rien ne m’empêche de les oser
Pour t’enivrer

Des rythmes frénétiques
Aux swings aromatiques
Qui flèchent mon errance
Calme enfant de France

Des rythmes inaltérables
Pour combler les dédales
Ou rendre les armes
Des boursouflures de l’âme.

Des bruits à taire 
Débris dans l’air 
Et moi par terre 
… J’ai les nerfs

Chechou

Illustration : Atsushi Ono de Pixabay