T’as tout donné
T’as tout mis à disposition
T’as laissé tes enseignants
Au salut de l’oisiveté  

Tout le monde a bien bossé
Tout le monde s’est posé des questions
Tout le monde s’est renseigné
Au salut de la pénibilité  

On a cravaché
On a observé les réactions, les émotions
On a laissé les enfants, sans abandonner les parents
Aux saluts des inégalités  

Pourquoi seulement maintenant tout y était ?
Pourquoi ici et là, ça a marché ces mutualisations ?
Pourquoi les gens se sont enfin occupés des enfants ?
Et à ton avis, pourquoi les profs sont encore stressés ?  

Allez , parlons honnêteté
T’as rêvé de nous uniformiser ?
T’as voulu nous donner tes questions en guise d’informations ?
T’as voulu cuisiner des recettes pour tes enseignants ?
T’as vraiment voulu saluer les efforts des professeurs fatigués ?  

Tout le monde est vacciné.
Tout le monde est victime de l’oppression
Tout le monde vit dans cette société mal agencée
Oh oui je salue les parents qui n’avaient que l’amour  

On va cravacher, tu le sais, pour domestiquer les moyens
On va se former à organiser le savoir naissant des gens
Fallait quand même le voir que c’est là le grand soir
Profs, quand tout nous est donné le politique est à saluer ?  

Profs, quand on a les moyens des publicitaires
On les créera les libertaires ?
Profs, on pourra les donner aux enfants,  
Les moyens de créer la nouvelle ère ?
Profs, on le fera de les former,
Sur les erreurs de leurs guerres si formatées ?
Profs, on le donnera aux petits bouts de citoyens  
L’importance de savoir s’écouter pour s’élever ?  

Oui profs, on a la sécurité
D’être encore un peu payés
Oui, en tout cas suffisamment pour subsister
Et réparer les erreurs des gens pressés  

Ils auront leur formation
Peut-être enfin les bonnes questions
Dans leur tête pleine d’horizon
Et dans leurs rages pleines de ton oraison  

Tes lycéens y croiront maintenant à ton oppression ?
Tes collégiens y croiront maintenant à ton uniformisation ?
Tes petits bouts de citoyens s’y perdront ?
Tes profs amorceront le virage des pédagogies des horizons ?

Nous on sera là, dans les temps
Au front de tes erreurs
Nous  éduquerons leurs peurs
Nous calmerons tes terreurs
Et nous leur construirons meilleurs

Germaine, collectif les Folles Alliées

Illustation : sasint from Pixabay