Pourquoi les bonnes musiques
Sont soumises à leurs rythmiques ?
Eh dis, pourquoi vedettes
Rime avec dettes ?
Équilibres si peu mystiques
Ici je te propose un  nouveau fric atypique  

C’est de l’énergie en barre
Qui se propose dans nos bars
De l’énergie pour toi
De l’énergie pour toi et moi
De l’énergie pour refonder nos lois
De l’énergie pour nous ressouder parfois  

Tu prônes l’harmonie
D’une société à l’agonie
Pourras-tu garder l’envie ?
D’avoir des billets 
Qui servent à aliéner 
Valant plus qu’une vie ?    

Je prône le déséquilibre
Pour en garder le libre
Je suggère l’optimisme
Pour en garder l’optimum

Équilibre bien taré
Des déséquilibres d’hier
Je cultiverai notre éther
Pour comprendre la belle Terre
Je lèverai mère et chimère
Pour répondre à tes enfers
Pour retrouver les libertés
Moi je suis déterminée           
À cultiver l’énergie de l’humanité  

Pourquoi les bons textes
Sont soumises à leurs rythmiques ?
De l’orthographe libère les possibles
Pour les libertés des non lucides  

Là-bas le texte est loi
Là-bas le texte est foi
Ici  le texte est enfermement
Et l’enfer me ment ?  

Oh gouvernement évidemment,
Dans des questions d’appartement
Vraiment, tu comprends le contexte ?
Alors pourquoi gouverner par le texte
Dans une société qui ne sait pas ce qu’est un paratexte ?  

Nous on est des alliées nées
Aux questions des libertés
Oh lis tes ratures
De ton orthographe naissent nos bitures  

Mais pour les gamins « l’or tôt graphe » est le déterminant des possibles
Soit ils dominent directement l’impossible
Soit ils avaient des parents déjà autocensurés
Et ils galéreront avec leur liberté  

Toi, maintenant, tu te tais parce que t’as accepté !
Oh dis, quand l’autre rime avec faute,
A qui la faute ?
Et pourquoi bienveillance rime avec chance ?
Et pourquoi exigence rime avec violence ?  

Allez avoue que tu les utilises encore
Tes harmonies de chiffres et de lettres
Pour discréditer et dominer les êtres  

Tu nous dois le langage
On leur doit le respect
Parce que nous sommes sauvages
Nous ferons renaitre belle rage
Et puis dis eux dans ton naufrage
Et tu verras notre nature sage  

Pas d’élection pour les ions
Une bonne musique fait naitre passions
Une bonne personne fait naitre émotion
Et l’oraison fait naitre notre horizon  

Mort à tes précieux,
Et à toutes tes prétentions
A ton or, à notre art des gens
A la mort de ta société autocensurée
A notre âme hors, me amor    

Équilibre bien taré
Des déséquilibres d’hier
Je cultiverai notre éther
Pour comprendre la belle Terre
Je lèverai mère et chimère
Pour répondre à tes enfers
Pour retrouver les libertés
Moi je suis déterminée           
A cultiver l’énergie de l’humanité  

Michelle, collectif des Folles Alliées

Illustration : Free-Photos from Pixabay