Je joue avec tes maux
Tu creuses les sillons
Je pense mes mots
Tu écris mes musiques
Je m’amuse des silences
Tu construits les possibles    

Et notre poésie étend l’art  

T’imagines mes univers
Je ressens tes souffrances
Tu comprends mes harmonies
Je plébiscite tes sentiments
Tu temporises leurs émotions
J’aspire leurs doutes  

Et notre âme outrage le réel  

Je combats les préjugés
Tu exaspères les puissants
Je ressens l’urgence
Tu battis les cathédrales
Je donne mes possibles
Tu défonces l’improbable  

Et l’outrance accorde l’horizon

Tu illumines leurs destins
J’esquive leurs essaims
Tu m’accordes le doute
J’électrocute leurs idées  

Et les possibles usent unissons  

Tu parles
Je rumine
J’ose
Tu acceptes  

Accords implicites de tous les bastions

Chechou, les Folles Alliées

Illustration : Pexels from Pixabay